Terminologie Médicale. MOUTON des Mots

Présentation, sommaire, objectifs

, 06:08am

 

 

 "MOUTON des Mots" est un outil de travail, presqu'un

"roman de travail "

 

Si à première vue les termes médicaux paraissent obscurs et confus,

ils deviennent clairs et limpides quand on découvre

l’ingéniosité de leur construction.

 

En médecine, chaque mot compliqué est tout simplement utilisé par facilité

et non par contrainte.

      Pariant sur la notion du  plaisir d’apprendre, MOUTON  explore l’origine des mots. Puis, nourri de ces histoires anciennes, il souffle tout au long du livre des bouffées d’oxygène, les « CLIN D’ŒIL » et les "petits nuages"   véritables escales buissonnières riches de légendes, de témoignages  et d’informations autour du mot.

Par exemple, surprise de lire que le mot alopécie, désignant une chute des cheveux ou des poils, vient du grec alopêx « renard » et que cette appellation est due, soit à l’analogie faite avec la chute annuelle des poils du renard, soit à la croyance selon laquelle une terre peut devenir stérile pendant un an si un renard a uriné dessus.

    Sourire de savoir que nausée, dérivé du latin nausea, est issu du grec ancien naus voulant dire « navire, nef », lui-même issu de nao ou neo « flotter ». Les marins apprécieront.

    Régal de découvrir qu’insuline est issu du latin insula « île », et deréaliser que cette hormone est sécrétée dans les îlots de Langerhans du pancréas.

    Jubilation d’apprendre que le radical  grec orchis  signifiant « testicule » est  non seulement responsable du terme médical orchite, mais aussi du nom d’une fleur, l’orchidée, par une similitude de forme des organes génitaux masculins avec les racines en bulbe de la plante.

    Et enfin étonnement de découvrir que pupille est issu du latin pupilla,« petite fille orpheline », du fait de la minuscule figurine que l’on peut observer dans l’œil de quelqu’un que l’on regarde de près, reflet de notre propre figure.

Les  CLINS D’OEIL  aident à se souvenir des mots.

                                                                                  Copie-de-P1020033.JPG

    MOUTON transforme l’exigence du  « jargon  médical »

                                   en une véritable évidence.    

 

                                                                                                     

 

  MÉTHODOLOGIE. 1ère partie

 Il faut la lire et la relire, avancer, revenir en arrière, jusqu'à ce que le décryptage d'un mot devienne une évidence.

Il faut connaître TOUTES les unités de sens, c'est à dire les préfixes, radicaux et suffixes utilisés dans le vocabulaire médical 

 " Connaître, savoir ", cela signifie " apprendre par coeur "

 et,

apprendre par coeur les unités de sens est un véritable

 investissement sur mémoire

C'est la seule condition pour appréhender la suite avec facilité

 

ORIGINES DE LA TERMINOLOGIE MÉDICALE ..........................     11

            GREC ANCIEN

                MYTHOLOGIE GRECQUE

                LATIN

TERMES HYBRIDES

 NOMS PROPRES

 NOMS DE LIEUX

 DIALECTES ET DE LANGUES ÉTRANGÈRES  

ABRÉVIATIONS

 

 DÉCRYPTAGE DU MOT MÉDICAL ................................................   22

UNITÉS DE SENS   

PRÉFIXES UTILISÉS EN MÉDECINE

SUFFIXES UTILISÉS EN MÉDECINE

            RADICAUX   UTILISÉS EN MÉDECINE        

  

MOTS CROISÉS AVEC LES UNITÉS DE SENS ............................   49

 

LEXIQUE DES UNITÉS DE SENS  ........................................................................... 56

                                                                                                                     

 

  MÉMO DE MÉDECINE. 2ème partie

 

Un listing alphabétique est apparu fastidieux,d'autant plus que les dictionnaires font cela trés bien.

VOCABULAIRE GÉNÉRAL ........................................................68 

  

LE MALADE, LA MALADIE, LE MÉDECIN   

             REVUE DES ADJECTIFS INSOLITES

  

TERMINOLOGIE PAR SPÉCIALITÉS   ....................................... 76     

 

          ANDROLOGIE

          CARDIOLOGIE

          DERMATOLOGIE

          DIGESTIF 

          ENDOCRINOLOGIE   

          GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE   

          HÉMATOLOGIE    

          LOCOMOTEUR  

          NÉPHROLOGIE UROLOGIE

          NEUROLOGIE   

          OPHTALMOLOGIE  

          ORL 

          PNEUMOLOGIE 

          PSYCHIATRIE 

          CANCEROLOGIE

          IMAGERIE MÉDICALE  

                    

 BIBLIOGRAPHIE ......................................................................... 257   

 

INDEX GÉNÉRAL  ......................................................................  258